Jeudi dernier, nous avons eu mon zhom et moi la très grande chance d'aller dîner dans un 3 étoiles Michelin. mon petit zhom préféré a gagné par son boulot un diner au très réputé 3 étoiles "L'Astrance", à Paris dans le XVIème.

Nous avons réservé il y a plus de 2 mois, car le restaurant n'est ouvert que du mardi au vendredi. Mais l'attente rend le moment encore plus inoubliable, non? Nous sommes donc arrivés jeudi à 20 heures 30 dans ce restaurant "tendance", qui a glané en quelques années ses 3 étoiles. J'ai déjà eu la chance de dîner dans un autre 3 étoiles "Troigros", chez qui j'avais vraiment été émerveillée.

Ici, le concept est différent: la salle est très simple, une sorte de cube gris, avec à peine 25 couverts. Nous sommes loin des ors habituels des 3 étoiles ou des grands restaurants parisiens, mais cela pique encore plus notre curiosité!!!!!!

Côté menu, point de difficultés pour choisir, le menu est surprise!!! Nous avions la chance d'avoir gagné le menu avec les vins assortis, donc rien à choisir, nous n'avions qu'à nous laisser guider!!!! Nous avons simplement mentionné les produits que nous ne mangeons pas (les produits crus pour moi et le vinaigre!!!).

En apéritif, mon zhom a "choisi" du champagne (d'une petite maison que nous n'avons pas noté donc malheureusement oublié) et moi un verre de vin blanc d'Allemagne. Un départ tour en douceur avec les 3 premiers délices: une brioche au beurre de romarin, une cuillère de fondue de parmesan et une verrine de tomate surmontée d'une émulsion de vinaigre de banyuls (celui, je peux le manger!!!) et de miel. Que retenir de ces mises en bouche? Pour moi, très clairement la verrine, excellente, fraîche et douce en même temps, une très bonne entrée en matière!

Puis vient le must de la maison, le plat qui fait la renommée de l'Astrance: le pressé de foie gras - champignons de Paris et Pomme, accompagné d'un condiment au citron. Le tout accompagné d'un vin blanc autrichien, de la région de Wachau (région que zhom veut maintenant découvrir, il est fan de vin). Le goût est étonnant: le champignon est vraiment présent, le condiment citron vient rehausser le tout. Notre seule petite critique concerne le foie gras qui à notre goût manquait un peu de goût, mais je pense qu'un foie gras plus fort en goût détruirait l'équilibre du plat.

Viennent ensuite 3 plats à base de Poisson. Tout d'abord, une nage de homard aux petits légumes qui était vraiment succulente. La nage en elle même était vraiment étonnante et s'épanouissait véritablement en bouche. Accompagnée d'un vin blanc Trimbach de 2001, c'était vraiment exquis.

Le plat suivant était un florilège de plusieurs saveurs et un mélange de Saint Pierre, brocolis et au autre légume, le tout sur une sauce toute légère au pamplemousse. J'avoue qu'à ce stade du repas, j'étais déjà conquise par la préparation des légumes (cela ne va pas cesser jusqu'à la fin!!!!). Ce fut pour zhom l'occasion de se réconcilier avec un domaine qu'il n'aime pas trop en rouge, mais qui était excellent en blanc: le domaine Gauby 2004.

Le dernier poisson a été une révélation pour zhom. Pour ma part, je ne l'ai pas mangé car je n'aime ni le maquereau (qui était frit) ni les anchois (qui étaient en purée), mais voir la joie de zhom de pouvoir manger ce plat en double m'a permis sans problème d'attendre le plat suivant. Tout en sirotant doucement un verre de vin blanc (je ne sais plus lequel, désolée!!!!)

Nous avons ensuite eu droit à 2 plats de viande. Tout d'abord, un agneau de lait à l'abricot et aux amandes, accompagné du domaine Valette, cuvée Reyssié. Un vrai délice, la viande était tellement tendre, un vrai bonheur. Et le vin nous a rappelé de très tendres souvenirs, car le vin du domaine Valette (cuvée plus abordable!!!) nous a accompagné le jour de notre mariage!!!!!

Enfin, dernier plat salé, un canard accompagné de ses petits légumes. Avec un vin de Bourgogne de Prieuré Roch. Un canard aussi fondant, je crois que je n'en avais jamais mangé, et là encore, des févettes d'une tendreté parfaite. Je me suis ouverte de cette superbe cuisson des légumes à Christophe Rohat, qui m'a expliqué qu'il essayait d'inculquer cela à ses 2 fils!!!!!

Normalement, dans les restaurants avec autant de plats, je passe toujours mon tour pour le fromage, mais là, j'ai accepté la fleur de courgette au miel accompagnée d'abricot confit et de gorgonzola fondant. le tout avec un Tokaj, le même que nous avons bu à la maison à noël!!!! Là encore, une réussite, la douceur du miel et de d'abricot se mariant merveilleusement avec le fondant du gorgonzola qui n'était pas fort du tout!!!

Enfin, ma phase préférée dans tout repas: les Desserts. Pour démarrer, 3 desserts très différents les uns des autres. Le premier, mon préféré et de loin, était composé de praliné Gianduja, de crème de lait et d'une quenelle de Gianduja, le tout servi dans une brick moulée dans un cercle. je ne sais pas si je suis claire, mais le goût était juste divin. Un de ces petits moments de bonheur où le temps suspend son vol!!! Que dire de plus, si ce n'est que si quelqu'un a la recette, je suis preneuse, et je suis même prête à faire la recette à celui qui me la donnera!!!!

Le second dessert était excellent, mais moins pour moi: il s'agissait d'un sabayon avec de la prune et du chocolat. J'étais moins fan.

Par contre, le 3ème dessert m'a lui aussi bluffée: il s'agissait d'un sorbet au fromage blanc servi sur de la pâte de sésame noir. Je n'avais jamais goûté de pâte de sésame noire, mais je suis maintenant conquise. Une deuxième dessert qui pour moi fut un vrai moment de bonheur!!!! Le sorbet était lui aussi excellent. Je vais essayer de refaire cela, je vous dirai ce que cela donne!!!!

Pas de dîner d'un tel niveau sans les mignardises, et quelles mignardises!!!! Tout d'abord, pour se nettoyer le palais (dixit le serveur), un sorbet piment-citronnelle-gingembre d'une fraîcheur inouïe, un lait de poule au jasmin et des madeleines châtaigne-miel. Un festival de bonheur pour terminer un repas enchanteur.

Désolée pour ce grand article sans photo, mais je ne me résoud pas à prendre des photos dans les restaurants!!! Nous avons vraiment passé une excellente soirée, avec un service très détendu et aux petits soins, la possibilité de discuter avec la table à côté de la nôtre (Monsieur était fan de Pierre Hermé)!!!!Et mon seul regret est de ne pas avoir retrouvé la féérie que j'avais eu chez Mr Troisgros. L'assiette est vraiment blufffante, parfaite du début à la fin, mais la salle assez austère ne m'a pas permis de me sentir comme une princesse. L'émerveillement de l'oeil n'était pas là, mais me direz vous ce n'est pas l'essentiel!!! L'assiette et le verre étaient quant à eux enchanteurs, les accord mets et vins faisant vraiment la force de ce restaurant hors norme. Merci aux 2 hommes qui ont ouverts ce restaurant: nous avons passé un très très bon moments, nos palais se souviendront de vous, et nous espérons avoir bientôt a chance de revenir vous voir!!!!!